Premier Pas

Les médi­ta­tions des Anti­sèches du Bon­heur per­mettent de suivre les stages qui sont le mieux adap­tés à vos envies et besoins. Il vous suffit juste de prendre quelques minutes pour vous, au calme, et de suivre les indi­ca­tions. Asseyez-vous confor­ta­ble­ment, le dos droit et fermez les yeux pour ren­trer à l’intérieur de vous. Au même titre que le sport, il s’agit d’une gym­nas­tique du cer­veau qui aide à mus­cler son atten­tion.

Stress/Anxiété

La médi­ta­tion nous aide à mieux appré­hen­der les cir­cons­tances exté­rieures qui génèrent du stress. En rame­nant l’attention à l’instant pré­sent, on apprend à obser­ver les pen­sées sans y réagir auto­ma­ti­que­ment. Cela permet de calmer les émo­tions nocives et les pen­sées toxiques, sans les lais­ser nous sub­mer­ger. Peu à peu on apprend à mieux prio­ri­ser et à réagir plus cal­me­ment, pour se sentir moins stressé au quo­ti­dien.

Bien-être

La médi­ta­tion aug­mente le bien-être géné­ral en acti­vant dif­fé­rents ins­tru­ments neu­ro­chi­miques du bon­heur (endor­phines, séro­to­nine et dopa­mine). Ces méca­nismes per­mettent de mieux vivre dans l’instant pré­sent et d’être plus serein. En médi­tant, on prend plus de dis­tance avec les émo­tions néga­tives et pro­jec­tions du futur angois­santes, pour fixer l’attention sur les pen­sées créa­tives et construc­tives qui contri­buent au bien-être.

Performance

En pra­ti­quant régu­liè­re­ment, vous aug­men­tez votre capa­cité d’attention pour vous concen­trer mieux et plus long­temps. Votre mémoire s’améliore, les nou­velles idées vous viennent plus faci­le­ment, et votre confiance se ren­force. Vous aigui­sez l’outil majeur de vie qu’est votre mental et ren­for­cez votre concen­tra­tion. Cela vous rend plus pro­duc­tif dans votre tra­vail et dans la vie de tous les jours.

Parents/Enfants

La médi­ta­tion vous aide à mieux vous connaître et vous rend plus dis­po­nible aux autres en favo­ri­sant l’écoute et l’empathie. Que ce soit dans les ami­tiés, l’amour, la famille ou au tra­vail, la médi­ta­tion favo­rise le déve­lop­pe­ment de la gra­ti­tude et de la com­pas­sion envers autrui. Elle nous apprend aussi à résoudre les conflits plus faci­le­ment, et éta­blir des rela­tions plus sereines avec notre entou­rage.

Kit École

Un contenu inédit dédié aux écoles pour apprendre la médi­ta­tion aux enfants. Éla­boré avec des ensei­gnants et direc­teurs d’école vous trou­ve­rez dans ce kit des médi­ta­tions pou­vant être écou­tées quo­ti­dien­ne­ment. Elles sont adap­tées aux enfants dès 7 – 8 ans et peuvent aussi bien être pra­ti­quées à l’école qu’à la maison.

Kit Santé

Éla­boré par Jona­than Leh­mann avec des méde­cins, ce kit a pour but d’accompagner le pro­ces­sus de gué­ri­son en per­met­tant aux per­sonnes malades de recueillir les bien­faits de la médi­ta­tion sur le corps et le mental. Elle favo­rise la réduc­tion du stress, la ges­tion de la dou­leur phy­sique et le ren­for­ce­ment du sys­tème immu­ni­taire. De nom­breux patients de dif­fé­rents Hôpi­taux ont testé ces médi­ta­tions et ont res­senti les bien­faits immé­diats de la pra­tique.

Premier Pas

Les médi­ta­tions des Anti­sèches du Bon­heur per­mettent de suivre les stages qui sont le mieux adap­tés à vos envies et besoins. Il vous suffit juste de prendre quelques minutes pour vous, au calme, et de suivre les indi­ca­tions. Asseyez-vous confor­ta­ble­ment, le dos droit et fermez les yeux pour ren­trer à l’intérieur de vous. Au même titre que le sport, il s’agit d’une gym­nas­tique du cer­veau qui aide à mus­cler son atten­tion.

Stress/Anxiété

La médi­ta­tion nous aide à mieux appré­hen­der les cir­cons­tances exté­rieures qui génèrent du stress. En rame­nant l’attention à l’instant pré­sent, on apprend à obser­ver les pen­sées sans y réagir auto­ma­ti­que­ment. Cela permet de calmer les émo­tions nocives et les pen­sées toxiques, sans les lais­ser nous sub­mer­ger. Peu à peu on apprend à mieux prio­ri­ser et à réagir plus cal­me­ment, pour se sentir moins stressé au quo­ti­dien.

Bien-être

La médi­ta­tion aug­mente le bien-être géné­ral en acti­vant dif­fé­rents ins­tru­ments neu­ro­chi­miques du bon­heur (endor­phines, séro­to­nine et dopa­mine). Ces méca­nismes per­mettent de mieux vivre dans l’instant pré­sent et d’être plus serein. En médi­tant, on prend plus de dis­tance avec les émo­tions néga­tives et pro­jec­tions du futur angois­santes, pour fixer l’attention sur les pen­sées créa­tives et construc­tives qui contri­buent au bien-être.

Performance

En pra­ti­quant régu­liè­re­ment, vous aug­men­tez votre capa­cité d’attention pour vous concen­trer mieux et plus long­temps. Votre mémoire s’améliore, les nou­velles idées vous viennent plus faci­le­ment, et votre confiance se ren­force. Vous aigui­sez l’outil majeur de vie qu’est votre mental et ren­for­cez votre concen­tra­tion. Cela vous rend plus pro­duc­tif dans votre tra­vail et dans la vie de tous les jours.

Parents/Enfants

La médi­ta­tion vous aide à mieux vous connaître et vous rend plus dis­po­nible aux autres en favo­ri­sant l’écoute et l’empathie. Que ce soit dans les ami­tiés, l’amour, la famille ou au tra­vail, la médi­ta­tion favo­rise le déve­lop­pe­ment de la gra­ti­tude et de la com­pas­sion envers autrui. Elle nous apprend aussi à résoudre les conflits plus faci­le­ment, et éta­blir des rela­tions plus sereines avec notre entou­rage.

Kit École

Un contenu inédit dédié aux écoles pour apprendre la médi­ta­tion aux enfants. Éla­boré avec des ensei­gnants et direc­teurs d’école vous trou­ve­rez dans ce kit des médi­ta­tions pou­vant être écou­tées quo­ti­dien­ne­ment. Elles sont adap­tées aux enfants dès 7 – 8 ans et peuvent aussi bien être pra­ti­quées à l’école qu’à la maison.

Kit Santé

Éla­boré par Jona­than Leh­mann avec des méde­cins, ce kit a pour but d’accompagner le pro­ces­sus de gué­ri­son en per­met­tant aux per­sonnes malades de recueillir les bien­faits de la médi­ta­tion sur le corps et le mental. Elle favo­rise la réduc­tion du stress, la ges­tion de la dou­leur phy­sique et le ren­for­ce­ment du sys­tème immu­ni­taire. De nom­breux patients de dif­fé­rents Hôpi­taux ont testé ces médi­ta­tions et ont res­senti les bien­faits immé­diats de la pra­tique.